gazon synthétique spécial événementiel.

gazon-synthetique-evenementiel-var

Vous avez une demande d’une société d’événementiel qui vous demande une pose  ?

Vous vous demandez ce que l’on peut faire avec du gazon synthétique ?

La réponse est simple, on peut faire énormément de choses avec du gazon synthétique.

On peut déjà travailler sur les couleurs.

Le bleu peut rappeler l’eau, utilisation par exemple pour des salons de la piscine et du jardin.

Le marron et le gris peuvent donner un aspect Lounge à une terrasse ou un balcon.

Le gazon synthétique rouge va vous servir à délimiter une zone VIP style cannes .

Puis vous pouvez aussi travailler les intérieurs.

La mise en scène d’une salle de spectacle, l’habillage d’un mur ou encore la mise en avant dune vitrine.

Attention, dès lors que le lieu ou vous faites la pose est clos Mais ouvert au publique, il faut absolument pour une question d’assurance et de sécurité, basculer sur un gazon classé feu CFLs1. L’avantage c’est que vous avez un certificat qui garanti ce gazon, la limite est qu’il existe très peu de gazons classés feu et donc le choix de votre client sera forcement limité.

Le bon reflex : c’est dedans, je demande un gazon classé feu ET son certificat.

Et enfin vous pouvez travailler les formes.

C’est vrai qu’il est plus difficile de poser du gazon synthétique sur une demi sphère que sur du plat, mais très souvent, vous allez pouvoir majorer la pose vue que c’est plus compliqué ou inhabituel.

Attention, le monde de l’événementiel vous demandera toujours une intervention au dernier moment. C’est pas de leur faute, c’est le milieu qui veut ça.

N’oubliez pas que l’urgence a un coût et que de toute manière, c’est le client final qui paiera.

J’ai en tête un défilé de mode prévu avec du gazon vert qui était déjà posé, quand le créateur a découvert qu’il existait du gazon blanc et qui a fait tout déposer reposer 24 heure avant l’événement.

La seule limite du gazon synthétique reste celle de l’imaginaire …on peut même habiller une voiture entièrement..la preuve !