La technique pour preparer son terrain pour poser du gazon artificiel

,
Preparation de terrain pour poser du gazon artificiel vue en coupe

On parle tout le temps de préparation de sol pour poser sa pelouse artificielle,
mais on ne prend pas le temps de bien comprendre le but recherché.

Parton d’un jardin en friche.
On commence par enlever toute la végétation qui n’a rien à faire là, et on conserve
les arbres ou arbustes qui ont un intérêt pour l’embellissement du jardin.

On débroussaille à raz pour obtenir et preparer un terrain plus ou moins plat.
Erreur à surtout ne pas commettre, on ne passe pas de motoculteur pour aplanir le
terrain !
Ce que l’on recherche avant tout et pour vous donner une bonne image visuelle, c’est
l’équivalent d’un terrain de pétanque. Pas forcement tout plat, mais compacté.

Une fois votre base prête, vous allez dérouler un géotextile ou bidim sur toute la
surface à couvrir en se faisant chevaucher les lès d’au moins 20 cm.
Idéalement, on le pose en perpendiculaire par rapport au futur gazon artificiel.
Le but étant que le sable que vous allez rajouter dessus ne parte pas se mélanger à
la terre, et dans l’autre sens que les herbes ne puissent pas pousser sous votre
gazon.

La dessus, on va rajouter une couche de sable de chantier basic (sable jaune compactable), que l’on va mouiller et tasser, compacter ou rouler suivant le matériel à disposition.

Puis enfin, on va venir mettre notre pelouse artificielle sur le sable compacté.
Puis pose classique, soit clous, soit sardines, soit colle et bande.

Au final, vous devriez avoir un jardin plat, stable et où l’herbe ne repoussera plus.

Il est facile de comprendre au regard du travail à fournir ; qu’il est impossible de faire faire la pose du gazon par un professionnel à un coût dérisoire.
Hé oui, une bonne préparation du sol prend du temps, et du matériel.
Pensez-y